Les emplois de ma cohorte - Heather Mejia

Mon blogue

Les emplois de ma cohorte

Les emplois de ma cohorte - Heather Mejia

J’ai terminé l’université, il y a de cela bientôt six ans. Oui, déjà ! Le temps passe si vite. J’ai tellement adoré mes bonnes années à l’école avec mes copains et copines. D’ailleurs, parlant d’eux, nous avons eu la chance de nous revoir, de faire un genre de get together dans notre bar préféré de l’époque. Bon, ce n’était plus comme avant, ils avaient un peu rénové la place le fameux proprio (Bobby, pour ne pas le nommer), mais on se sentait tout de même dans un genre de second chez soi qui sent le houblon. 

On a donc pris le spot de l’époque (vivement la banquette) et les discussions se sont misent à fuser de toute part. Ce qui m’a surprise au départ, c’est de voir qu’on avait autant de jasette qu’à l’époque. C’est un peu comme si rien n’avait changé, du moins dès les premières minutes.

Une fois les bons coups remémorés et les insides mémorables, nous nous sommes mis à jaser de ce que l’on faisait maintenant. Et c’est là que j’ai été plus que surprise.

Certains travaillaient dans notre domaine d’expertise, mais plusieurs non. Deux étaient encore aux études à temps plein, et se cherchait un peu, une travaillait pour ses parents et un autre, le farceur, le moins sérieux des moins sérieux était dans la planification financière St-Lambert. Jamais dans cent ans, je ne l’aurais imaginé faire ce genre de travail. C’était la dernière chose que j’aurais pensée. Mais bon, il semblait bien aimer son travail et les libertés d’horaire que ça lui procurait. Ce qui est tout de même un élément non-négligeable. 

Enfin, tout ça a été incroyable, mais aussi surprenant. J’espère qu’on aura la chance de se voir plus souvent et de nous tenir, tous, au jus de nos vies. Ça nous permettra peut-être de faire un peu moins le saut ? 

Et vous, avez-vous déjà fait ce genre de retrouvailles d’école. Et ça c’était passé comment ?