Mes vacances préférées - Heather Mejia

Mon blogue

Mes vacances préférées

Mes vacances préférées - Heather Mejia

Ça y est, j’ai enfin réservé mon voyage de ski dans les Alpes pour cet hiver ! J’irai entre le premier et le dix-sept décembre. Une de mes amies possède un chalet au pied des pistes, et des remontées mécaniques, à Méribel. Il est magnifique, il y a trois chambres, deux salles de bains, un salon et un endroit pour ranger les équipements de ski. Le meilleur endroit du chalet est le balcon, il y a une vue imprenable sur les pistes et j’adore y aller, après une longue journée en ski. Pour ce séjour, je vais retrouver des amis de longue date et nous allons pouvoir nous régaler pendant dix-sept jours. Nous pourrons faire du ski, de la luge, des randonnées avec les raquettes, ça va être vraiment deux semaines qui vont me permettre de me ressourcer après ces longs mois de travail. Je suis impatiente de sortir mes skis flambants neufs, ma combinaison rouge à pois verts, ma tuque et mes gants.

L’hiver est la période que je préfère. Depuis quelques années, alors que je n’ai que vingt-cinq ans et que je ne bois que très rarement de l’alcool, je suis atteinte de couperose. Les gens associent souvent ce problème au problème d’une personne âgée qui force un peu trop sur l’alcool. Ce n’est  absolument pas mon cas, et c’est pour cela que j’adore l’hiver. Tout le monde a les joues rouges à cause du froid et le bout du nez glacé, personne ne me pose de questions, je me fonds dans la masse et j’adore ça !

Au printemps, principalement, lorsqu’il ne fait pas assez chaud pour avoir les joues rouges à cause de la chaleur, ni assez froid pour avoir les joues rouges à cause du vent glacé, certaines personnes m’interrogent sur ces rougeurs. Au début, cela me gênait, j’étais embarrassée. Maintenant, j’ai dépassé ce stade et je suis capable d’expliquer aux gens pourquoi je suis si rouge. 

Malgré tout, je ne sais pas pourquoi ceci a commencé à apparaître sur ma peau il y a trois ans et cela m’intrigue. J’ai toujours eu la peau très claire, les yeux bleu clair, et la dermatologue m’a bien confirmé que cela augmentait les chances d’avoir la couperose. Malgré tout, il y a des problèmes bien plus graves. Cela ne m’empêche pas de marcher, parler, voir, entendre et ne me fait absolument pas mal. Je ne peux pas me plaindre.