Une grossesse incommodante - Heather Mejia

Mon blogue

Une grossesse incommodante

Une grossesse incommodante - Heather Mejia

Il y a six mois, j’ai reçu la meilleure nouvelle de ma vie, j’étais finalement enceinte. Après deux ans d’essais, plusieurs consultations et nombreux essais de médications diverses, nous avions lâché prise, et abandonné le projet. Nous ne savions pas pourquoi, et les docteurs non plus, mais ça ne fonctionnait juste pas. Aucun test n’a permis de découvrir ce qui n’allait pas, alors la conclusion a été que les chances que ça fonctionne étaient plus que minimes. Après de nombreuses discussions, mon mari et moi, avons décidé de laisser tomber tout ça, et regarder pour les options d’adoption. Nous avons pris des vacances, relaxés en masse pour oublier ces deux ans de stress et de pression continue.

Nous avions commencé à regarder les possibilités de programmes d’adoption quand tout à coup, j’ai commencé à me sentir très fatigué. J’avais mal au cœur, mais je me disais que c’était probablement un petit virus, ou de quoi du genre. Mais après 2 semaines, j’ai finalement passé un test, et quelle surprise ce fut, j’étais bel et bien enceinte. Il faut croire que notre lâcher prise et moment de relaxation a fait effet.

J’ai aussitôt été retiré du travail pour grossesse à risque, car tout semblait être très fragile, et les médecins ne voulaient pas prendre de risque. Ils avaient raison de dire que ce serait une grossesse difficile. J’ai eu tous les inconvénients possibles comme des gros maux de cœur, et des vomissements, de la fatigue extrême, etc. J’ai même commencé un traitement acne la semaine passée, car la maternité me donne des boutons. J’ai pris beaucoup de poids, et je fais de la rétention d’eau. En résumé, je me sens comme un incubateur vivant, soumise à rester couché toute la journée, pour éviter tout bousculements. Évidemment, que je ne veux pas prendre aucune chance et qu’il arrive quelque chose au bébé, je ne me le pardonnerais pas. C’est probablement notre seule chance.

Ma famille est un support énorme, ma mère vient chez moi tous les jours pour aider dans la maison. Elle nous fait des repas nourrissants, elle prépare les lunchs de mon mari, elle fait du ménage, et me tient compagnie. Quelle aide énorme, je suis si chanceuse, je ne pourrais y arriver sans elle. Nous ne voulons pas savoir si c’est un garçon ou une fille, nous voulons la surprise du moment. Nos proches sont embêtés, car ils doivent acheter des trucs unisexes.